samedi 28 janvier 2017

Anne Juranville : La psychanalyse à l'épreuve de l'art. Le féminin, le procès de la création

Éditions universitaires européennes - Janvier 2017


Lacan, dans la suite de Freud, affirmait que l’artiste précède toujours le psychanalyste : «Marguerite Duras s’avère savoir sans moi ce que j’enseigne». Cet ouvrage se propose de suivre ce que des artistes modernes, écrivains, cinéastes, peintres, ont à nous enseigner. Des femmes disent à travers la littérature leur propre façon d’aborder l’érotisme, mais aussi leur violence (Virginie Despentes), leur jalousie destructrice (Catherine Millet); un cinéaste comme Lars von Trier montre jusqu’où peut aller la folie masochiste sacrificielle d’une femme prise dans un système communautaire traditionnel. Mais, au-delà d’un savoir du mal dont Ian Mc Ewan traque l’élément démoniaque dans les aspects de la perversion la plus ordinaire, les artistes nous disent aussi vers quelle puissance solaire les entraîne l’exigence implacable de la création (Virginia Woolf, Chaïm Soutine, Lawrence Durrell).

Anne Juranville est agrégée de philosophie, professeur émérite de psychologie clinique à l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Elle a notamment publié "La femme et la mélancolie" (PUF, 1993); "Figures de la possession" (Presses Universitaires de Grenoble, 2001); "La mélancolie et ses destins" (Editions In Press, 2005).

acheter ce livre

Aucun commentaire: