mercredi 25 février 2009

Psychanalyse n°14

Février 2009



Editions Erès

THÉORIE 

L’hystérie, masculine
Balbino Bautista 5
Les deux rêves de Dora : « Y a le feu au lac ! »
Alain Lacombe 27
Explorer ce système de nulle part…
Sophie Mendelsohn 39
Tot : la mort du père, à la lettre
Freud lecteur de Dostoïevski
Sandra Besoin 49
Fabriquer la femme qui n’existe pas
Catherine Bruno 57

LE CAS Une névrose sans symptôme ?
Isabelle Morin 77

LA PASSE 
L’ignorance entre pensée et passe
Panos Papatheodorou 87

FREUD 
Hystérie 95

EXTÉRIEURS
L’hétéronymie de Fernando Pessoa
« Personne et tant d’êtres à la fois »
Filomena Iooss 113
Le corps n’est pas ce que l’on croit
Pierre Bruno 129

Y ETU ? 135

Le transfert - De Freud à Lacan

Juan Pablo Lucchelli



Paru le : 19/02/2009
Editeur : PU Rennes
Collection : Clinique psychanalytique et ps
Prix : 16 €

Dans ce livre nous traitons du transfert, concept fondamental de la psychanalyse, en explicitant ses lignes de forces qui commencent chez Freud et trouvent ses formes les plus achevées chez Lacan.
Pour Freud. le transfert est essentiellement une résistance à la cure analytique. Dans ses différentes analyses, Freud pourra constater l'apparition de phénomènes qui façonnent les cures, depuis le " cas Dora " jusqu'au cas connu comme " l'homme aux rats ". Freud fera rapidement équivaloir le transfert à l'OEdipe et, par là même, à la répétition. Nous sommes là dans l'aire freudienne. Depuis lors, en psychanalyse, le transfert est lié à la répétition et la cure réduite à la résolution du conflit œdipien.
moyennant quoi, il faudra naturellement " interpréter le transfert ". Quant à Lacan, il aborde le transfert relativement tard dans son enseignement. Mais il sépare le transfert de la répétition en même temps qu'il introduit une tension avec l'usage de l'interprétation. C'est dans son séminaire sur le transfert qu'il avance que l'antécédent historique du psychanalyste est Socrate. Notre livre dégage l'essentiel de cet axe qui va de l'un à l'autre maîtres de la psychanalyse, mais aussi, il apporte des exemples cliniques depuis la psychanalyse pure à la " psychanalyse appliquée ", en prenant comme matériel clinique le travail dans les institutions que dans la pratique privée.
Ce livre, issue d'une thèse à l'université Rennes 2 sur le transfert, constitue aussi bien une recherche approfondie sur ce thème clinique qu'une belle introduction à Freud et à Lacan.

LES METAMORPHOSES DE L'AME ET SES SYMBOLES. Analyse des prodromes d'une schizophrénie

Carl-Gustav Jung



Paru le : 18/02/2009
Editeur : LGF/Livre de Poche
Collection : references
Prix : 9 €

C'est en 1950 que le grand psychanalyste suisse donna cette quatrième édition, considérablement amplifiée, d'un essai de 1912 dans lequel, partant d'un cas individuel - celui, exposé par Théodore Flournoy, d'une jeune Américaine auteur de poèmes dans un état semi-inconscient - il ouvrait à sa discipline des perspectives radicalement neuves.
En partant de l'histoire de miss Miller, il s'y livre à une vaste enquête sur les symboles et les mythes culturels et religieux, développe sa théorie de l'inconscient collectif et archaïque, élargissant en fait le champ de la psychanalyse à une psychologie générale de l'humanité et de la culture. Dès sa première parution, ce livre qui marquait sa rupture avec Freud fut abondamment commenté et discuté.
C. G. Jung ne cessa par la suite de l'enrichir et d'en affiner les vues. C'est une de ses œuvres maîtresses et l'un des classiques mondiaux de la psychanalyse.

Désirs d'enfants

Jacques André et Catherine Chabert



Paru le : 15/02/2009
Editeur : PUF
Collection : Petite bibliothèque de psychanalyse
Prix : 12 €

Désir d'un enfant, désir de l'enfant, de l'enfance, de l'infantile.
ces mouvements du fantasme ne se confondent pas, même s'ils ne demandent qu'à condenser leurs effets. Ainsi se tracent les voies des sexualités primitive et œdipienne. Du triomphe de his majesty the baby à la mélancolie de l'enfant mort, en passant par tous ces enfants qu'engendrent les sexualités partielles, l'enfant du désir est aussi polymorphe que la sexualité infantile. La clinique de l'infertilité, comme l'expérience analytique du transfert, multiplient les figures de ces désirs d'enfant, entre renoncement et accomplissement.

Du bon usage de la haine et du pardon

Gabrielle Rubin



Paru le : 11/02/2009
Editeur : Payot
Collection : Petite Bibliothèque Payot
Prix : 8 €

Doit-on toujours tout pardonner ? Ne faut-il pas aussi, parfois, haïr, simplement pour ne plus souffrir à la place des autres ? Gabrielle Rubin le rappelle avec force : rester passif, ne pas se révolter, c'est demeurer une victime ; or, le plus souvent, les bourreaux se portent bien, tandis que ce sont les innocents qui dorment mal, s'angoissent et prennent sur eux la culpabilité que devraient plutôt ressentir leurs agresseurs.
Les choses se compliquent encore lorsque la souffrance a été involontairement causée par un proche, une personne aimée. Dès lors, comment se débarrasser de la rancœur ? Et à qui pardonner ?.

mercredi 18 février 2009

Les Héritiers de Don Juan - Déconstruire la transmission coupable

Miren Arambourou-Mélèse



Paru le : 05/02/2009
Editeur : Campagne Première
prix : 20 €

Don Juan, impatient d'accéder à la jouissance, récuse l'ordre des pères et l'attente imposée par la transmission.
Il s'approprie par la violence le féminin et rate ainsi toute inscription dans le temps et l'altérité. Miren Arambourou-Mélèse analyse la proximité de Freud avec les différentes figures de Don Juan, et applique son questionnement à Freud. Elle met en lumière le statut du féminin et ses enjeux particuliers chez le fondateur de la psychanalyse. À partir de sa correspondance avec sa femme Martha, avec Josef Breuer, Wilhelm Fliess et Sandor Ferenczi, elle montre comment les vives interrogations du clinicien se transforment en une théorie dogmatique qui nécessite la levée d'une armée pour être défendu.
Miren Arambourou-Mélèse suggère que la psychanalyse s'affranchisse enfin des représentations patriarcales pour donner toute sa place à la différence. La dette, hors de toute culpabilité, reste le signifiant fondamental du lien humain.

Un musée imaginaire lacanien

Yves Depelsenaire



Paru le : 01/02/2009
Editeur : La Lettre volée
Collection : essais
prix : 15,0 €

Traité d'esthétique lacanienne conduisant à une réflexion sur la place politique de l'image au XIXe siècle. L'auteur interroge les oeuvres de Giorgione, Velazquez, Courbet, Duchamp, Giacometti...

mercredi 11 février 2009

Connexions, n° 90

Masculin-féminin, au-delà de la confusion des genres



5 février 2005
Editeur : Erès
prix : 26 €

Jean-Pierre Pinel : Éditorial

Jean Maisonneuve : L'éternel féminin est-il bien mort ?

Psychanalyse

Monique Schneider : Le découpage des corps sexués : anatomie ou idéologie ?

Éliane AllouchLe féminin, aujourd'hui

Jean-Pierre LehmannLes conceptions de Winnicott sur le masculin et le féminin

Sociologie et anthropologie

Élise Vinet : Émergence, perspective et mise à l'épreuve contemporaine du constructivisme sexué

Marie-Elisabeth HandmanL'anthropologue et le système sexe/genre

Cliniques contemporaines

Emmanuel Diet : Du clivage au déni : l'école du neutre

Georges Gaillard : «Se prêter à la déliaison.» Narcissisme groupal et tolérance au féminin dans les institutions

Jean-Pierre Vidal : De la déconstruction de la différence des sexes à la «neutralisation des sexes», pour une société «postsexuelle» !

Anne-Lise DietGarde alternée

Études

Hélène de la Vaissière : Symboliser la temporalité à partir du génogramme et de la trajectoire spatiale

Jean-Luc Rinaudo : Restaurer le bon groupe. Analyse d'un forum électronique en formation professionnelle

Jean-Paul Fourmentraux : OEuvres en partage. La création collective à l'ère d'Internet

Notes de lecture

Irène Théry : La distinction de sexe. Une nouvelle approche de l'égalité, par Anne-Marie Costalat-Founeau

Jacqueline Barus-Michel :  Le politique entre les pulsions et la loi, par Michel Boutanquoi

Jean-Luc Prades, ADRAP Intervention participative et travail social. Un dispositif institutionnel pour le changement, par Jean Chami

Catherine Sellenet, Didier David, Claudine Thomère Médiation familiale. La régulation des litiges familiaux, par Anne-Marie Doucet-Dahlgren

Nouvelle revue de psychosociologie n° 5 «Guy Palmade et la régulation sociale», par Claude Tapia

Un monde sans limite. Suivi de Malaise dans la subjectivation

Jean-Pierre Lebrun



Paru le : 5 février 2009
Editeur : Erès
Collection : Erès poche
Prix : 12 €

«Un monde sans limite, paru en 1997, a été l'une des premières tentatives de rendre compte de l'effet sur la subjectivité d'un social sous la houlette de la science et non plus de la religion. L'ouvrage se plaçait sous le couvert de Freud, lorsque ce dernier prenait la psychanalyse comme point d'appui pour aborder le social, mais aussi sous celui de Lacan, qui, dès le début de son oeuvre, avait souhaité que le psychanalyste connaisse la spire où son époque l'entraîne.

Les questions soulevées par Un monde sans limite ont généré de nombreux débats, comme si elles constituaient en elles-mêmes le symptôme de la mutation profonde de société à laquelle nous assistions. Dans ce premier moment d'appréhension du phénomène, nous avions bien identifié les conséquences à l'oeuvre du déclin de la fonction paternelle, sans pour autant distinguer clairement, à l'époque, fonction paternelle et fonction patriarcale.

Cette critique pertinente nous a contraint à poursuivre notre réflexion dans «Malaise dans la subjectivation» (dans Les désarrois nouveaux du sujet, érès, 2001) et à soutenir que c'était surtout l'exercice concret de la fonction paternelle qui était mis en difficulté, étant donné précisément le déclin, voire la péremption, du patriarcat.» J-P. L.

Voici donc réunis ici les deux textes essentiels qui ont ouvert un champ entier pour la psychanalyse : ils rendent compte du travail en profondeur que Jean-Pierre Lebrun, psychanalyste à Namur (Belgique), mène depuis des années autour des conséquences de la mutation du lien social sur la subjectivité de chacun.

Le nouvel inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences

Lionel Naccache



Parution le 12 février 2009
Editeur : O. Jacob, Paris
Collection : Poches Odile Jacob
Prix : 8,40 €

La clé de la conscience découverte par Freud, à son insu, peut aujourd'hui être pleinement comprise à la lumière d'expériences récentes des neurosciences de l'esprit. Cette nouvelle interprétation de l'inconscient freudien conjuguée à l'exposition préalable de l'inconscient cognitif contemporain dessinent ensemble le portrait de ce que l'auteur, neurologue, appelle le nouvel inconscient.

Ferenczi après Lacan

dirigé par Jean-Jacques Gorog



Parution le 17 février 2009
Editeur : Hermann, Paris
Collection : Psychanalyse
Prix : 35 €

La relation qui unissait Freud et Ferenczi est l'un des chapitres les plus passionnants de l'histoire de la psychanalyse. Une vraie réflexion sur le travail de Ferenczi s'impose donc. Taraudé par la question du désir à l'oeuvre dans chaque analyse, il a fait émerger des concepts cliniques majeurs : le trauma, la confusion des langues, l'enfant dans l'adulte, la thérapie active... Jamais satisfait de la technique analytique, il a toujours cherché à mieux pénétrer les mécanismes du transfert, y compris dans le travail avec les psychotiques.

Ses recherches ont laissé de nombreux points aveugles mais aussi des avancées décisives que Lacan, par son travail clinique, a pu continuer à penser et remettre en jeu. C'est donc forts de l'apport lacanien, que les auteurs du présent ouvrage ont souhaité éclairer l'oeuvre fondamentale et actuelle de Ferenczi.

Les héritiers de Don Juan - Déconstruire la transmission coupable

Miren Arambourou-Mélèse



Paru le : 05/02/2009
Editeur : Campagne Première
Prix : 20 €

Don Juan, impatient d'accéder à la jouissance, récuse l'ordre des pères et l'attente imposée par la transmission.
Il s'approprie par la violence le féminin et rate ainsi toute inscription dans le temps et l'altérité. Miren Arambourou-Mélèse analyse la proximité de Freud avec les différentes figures de Don Juan, et applique son questionnement à Freud. Elle met en lumière le statut du féminin et ses enjeux particuliers chez le fondateur de la psychanalyse. À partir de sa correspondance avec sa femme Martha, avec Josef Breuer, Wilhelm Fliess et Sandor Ferenczi, elle montre comment les vives interrogations du clinicien se transforment en une théorie dogmatique qui nécessite la levée d'une armée pour être défendu.
Miren Arambourou-Mélèse suggère que la psychanalyse s'affranchisse enfin des représentations patriarcales pour donner toute sa place à la différence. La dette, hors de toute culpabilité, reste le signifiant fondamental du lien humain.

mercredi 4 février 2009

Le coq héron n°196 : la psychanalyse et la Bible

Mars 2009



Edition Erès
Prix : 17 €
En librairie : 05.03.2009
Rédactrices en chef : Eva Brabant et Judith Dupont

Le dossier développé dans ce numéro rassemble quelques réflexions et questions ayant fait l’objet de dé-bats en 2007, suite à l’ouverture, durant plusieurs années, par Jean-François Chiantaretto et Nathalène Isnard d’un groupe de travail autour du thème « La psychanalyse questionnée par la Bible ». Ce n’est pas la première fois que les psychanalystes interrogent les textes bibliques : il existe en effet déjà de riches et nombreux écrits qui travaillent ainsi à les explorer d’un point de vue psychanalytique. Freud lui-même, de par sa propre connaissance biblique et sa culture judaïque, a développé tout un pan de ses travaux (L’homme Moïse et le monothéisme) en prenant en compte cet éclairage. La Bible s’occupe en effet aussi, sous un certain angle, des premières interrogations et réponses de l’enfance et de l’humanité sur l’origine, la fin, la naissance, les angoisses, les croyances et les conflits. Les travaux présentés ici envisagent d’aborder et d’entrecroiser des questions habitant la clinique psychanalytique, et qu’on peut découvrir travaillées au cœur de quelques-uns des textes de la Genèse. Rencontres et cheminements d’une genèse de la pensée humaine ?

Ont participé à ce numéro : JEAN-MICHEL ASSAN - SANDRINE AUMERCIER - ANDRE BOLZINGER - CLAUDE BRODEUR - PATRICK CADY - JEAN-FRANCOIS CHIANTARETTO - CLAUDE DE LA GENARDIERE - NANCY DE LA PERRIERE - MIREILLE FOGNINI - CLARISSE FONDACCI - FRANCOISE FRANCIOLI - HELENE ISNARD - NATHALENE ISNARD-DAVEZAC - FRANCIS MARTENS - DIDIER ROBIN - MONIQUE SELZ -

La politisation de l'ordre sexuel

Albert Le Dorze



Parution : janvier 2009
Editeur : l'harmattan
Collection : Psychanalyse et civilisations
Prix : 23,50 €

Les conquêtes féministes, la luttes des minorités pour leur reconnaissance illustrent exemplairement la volonté humaine de se libérer des contraintes imposées par la Nature ainsi que des idéologies qui s'y adossent au nom d'un Ordre du Monde jugé éternel. Faut-il rejeter l'anthropologie, la psychanalyse, suspectes, au nom de la défense d'un Ordre Symbolique oedipien transcendantal, de s'opposer à toutes libertés politiques nouvelles acquises dans le domaine de la vie privée, de la filiation ?

Freud et le Moïse de Michel Ange

Michel Maurille



Parution : janvier 2009
Editeur : l'Harmattan
Collection : L'oeuvre et la psyché
Prix : 28 €

"Le Moïse de Michel Ange" de Freud est un exemple sans précédent dans son oeuvre. La profondeur de son analyse est telle qu'il refuse d'en signer l'expression. Michel Maurille revient sur cet article de Freud où ce dernier s'intéresse moins à l'artiste où à l'oeuvre qu'à l'impact qu'elle a sur lui en tant que spectateur, le conduisant à exprimer toute sa douloureuse émotion

De l'angoisse à l'extase - Etudes sur les croyances et les sentiments (1926) - Volume I

Pierre Janet
Préface de Serge Nicolas, Introduction Charles Blondel



Parution : Janvier 2009
Editeur : l'Harmattan
Collection : Encyclopédie psychologique
Prix : 52,50 €

Pierre Janet va résumer de façon saisissante dans le premier volume de cet ouvrage, sa psychologie de conduite humaine à travers l'observation très vivante d'une grande névropathe suivie pendant vingt-deux ans. La première partie se consacre à l'étude du cas de la patiente, la deuxième partie est centrée sur l'étude des croyances. Après ce détour vers les théories de la croyance, la troisième partie de ce premier volume ramène le lecteur à l'interprétation des troubles de sa malade.

Les pervers narcissiques - Qui sont-ils, comment fonctionnent-ils, comment leur échapper ?

Jean-Charles Bouchoux



Parution le : 05/02/2009
Editeur : Eyrolles
prix : 18 €

L'auteur s'attache à décrire la personnalité perverse narcissique à travers son fonctionnement au quotidien: le refus de la réalité, le détournement de la parole, la culpabilisation de l'autre, l'impossibilité de se séparer.
Il s'interroge sur les origines de la perversion remontant à l'enfance et donne aux victimes de pervers des pistes pour contrecarrer les tentatives de manipulation ou d'emprise.

Un monde sans limite - Suivi de Malaise dans la subjectivation

Jean-Pierre Lebrun



Parution le : 05/02/2009
Editeur : Erès
Collection : Poche
Prix : 12 €

" Un monde sans limite, paru en 1997, a été l'une des premières tentatives de rendre compte de l'effet sur la subjectivité d'un social sous la houlette de la science et non plus de la religion.
L'ouvrage se plaçait sous le couvert de Freud, lorsque ce dernier prenait la psychanalyse comme point d'appui pour aborder le social, mais aussi sous celui de Lacan, qui, dès le début de son œuvre, avait souhaité que le psychanalyste connaisse la spire où son époque l'entraîne. Les questions soulevées par Un monde sans limite ont généré de nombreux débats, comme si elles constituaient en elles-mêmes le symptôme de la mutation profonde de société à laquelle nous assistions.
Dans ce premier moment d'appréhension du phénomène, nous avions bien identifié les conséquences à l'œuvre du déclin de la fonction paternelle, sans pour autant distinguer clairement, à l'époque, fonction paternelle et fonction patriarcale. Cette critique pertinente nous a contraint à poursuivre notre réflexion dans " Malaise dans la subjectivation " (dans Les désarrois nouveaux du sujet, érès, 2001) et à soutenir que c'était surtout l'exercice concret de la fonction paternelle qui était mis en difficulté, étant donné précisément le déclin, voire la péremption, du patriarcat.
" J-P. L. Voici donc réunis ici les deux textes essentiels qui ont ouvert un champ entier pour la psychanalyse : ils rendent compte du travail en profondeur que Jean-Pierre Lebrun, psychanalyste à Namur (Belgique), mène depuis des années autour des conséquences de la mutation du lien social sur la subjectivité de chacun.

Sociodrame et psychodrame analytiques - De l'art de jouer aux billes

Liliane Goldsztaub



Paru le : 29/01/2009
Editeur : Erès
Collection : Hypothèses
Prix : 23 €

Parallèlement au psychodrame analytique, peut-on parler de sociodrame analytique ? Dans quelles conditions ? Qu'en est-il de ces pratiques aujourd'hui ? Quelles en sont respectivement les visées, les indications, les effets ? Riche de scènes et de reprises de cas concrets commentés, ce livre doit son inspiration à l'observation des phénomènes de groupes lors des trente années de pratique de l'auteur qui, d'un abord éducatif des adolescents dans des groupes.
s'oriente vers un éclairage psychanalytique de la part subjective de toute personne. Bien au-delà de la simple socialisation. le sociodrame, à l'instar du psychodrame. peut permettre un travail symbolique et imaginaire sous le couvert d'une expression ludique qui sollicite également le corps dans son mouvement. Alternative, adjuvant. initiateur de la cure analytique, étayage temporaire sont autant de possibilités qu'ouvrent le sociodrame et le psychodrame pour autant que celui qui les anime ne se contente pas d'appliquer une technique mais soumette à l'épreuve de l'analyse ses propres questionnements.
Se plaçant au cœur de la pratique mais à la croisée des théories dont elle souligne les points d'appui. Liliane Goldsztaub nous entraîne à " écouter le sujet qui émerge " au sein du groupe, dans ses multiples expressions singulières.