samedi 23 septembre 2017

Psychanalyse 2017/3 - n° 40 - Dé-menti

Erès - Septembre 2017


Page 5 à 14 : Isabelle Morin - éclipse | Page 15 à 20 : Henri Rey-Flaud - Sur les pas de Freud : du démenti pervers au démenti généralisé | Page 21 à 27 : Pierre Bruno - Stéréo | Page 29 à 32 : Jacques Podlejski - Variante de la samcda | Page 33 à 38 : Véronique Sidoit - Le Ver et le trou : quelques lueurs, pas sans conséquences | Page 39 à 55 : Luminita Claudepierre Tigirlas - écrire avec Rilke | Page 57 à 72 : Christian Fierens - Le travail réflexif de la pulsion : un aller-retour ? | Page 73 à 83 : Fabienne Guillen - La danse : un déshabillage impossible | Page 85 à 95 : Yamina Guelouët-Thabet - Le trait unique – einziger Zug – chez Freud | Page 97 à 106 : Christine Chagneaud - La répétition au fil de Lacan | Page 107 à 122 : Serge Lavoine - D’ériphile à Œdipe. Les fruits amers de la pédication | Page 123 à 127 : Jean Goldzink - La voix féminine de l’orgueil libertin | Page 129 : - Y etu ?.

acheter ce livre

vendredi 22 septembre 2017

Cliniques méditerranéennes 2017/2 (n° 96) : Déclinaisons du corps

Erès - Octobre 2017


Le corps ne cesse de se décliner différemment selon les époques, selon les lieux et les cultures, selon les théories… C’est dire sa fécondité. Il ne se laisse jamais réduire à un quelconque champ d’étude. Et la psychanalyse n’est pas en reste dans les manières de penser le corps, de l’aborder, de l’apprivoiser, de le mettre en récit, de le théoriser ou tout simplement de l’entendre. Alors que tout un chacun a sa représentation du corps a priori évidente, les parties du corps s’apprennent en même temps que les premiers mots, le corps ne cesse de révéler sa complexité lorsque nous voulons en parler et écrire à son sujet. La diversité des textes de ce numéro en démontre toutes les déclinaisons possibles sans épuiser la richesse des questions qu’il pose.

Dossier coordonné par Marie-José Del Volgo

Page 5 : Marie-José Del Volgo - Avant-propos. Déclinaisons du corps | Page 7 à 17 : Alexandre Lévy - Le corps comme discord. Le corps comme discorps | Page 19 à 35 : Aurélie Furlanetto, Philippe Spoljar - De l’hyperactivité à la fibromyalgie : une dette insolvable (étude de cas) | Page 37 à 49 : Vassiliki Simoglou, Diane Garnault - Grossesses en temps de biomédicalisation : les « emprunts » au corps de l’autre femme | Page 51 à 62 : Alexandra de Séguin - La septième face du dé. Horizon des événements | Page 63 à 75 : Élodie Sack, Franck Mathieu - L’incurie des errants psychiques, logiques et fonctions | Page 77 à 91 : Thomas Cascales - Co-excitation libidinale et établissement des premiers liens : l’exemple de l’anorexie du bébé | Page 93 à 106 : Mireille Guittonneau-Bertholet - Travail clinique, créativité et médiation sensorielle | Page 107 à 121 : Olivia Lempen, Pascal Roman - Le travail des limites dans le processus d’écriture. Exploration dans la création littéraire et en atelier d’écriture | Page 123 à 132 : Claire Annino-Zicot - Originalités de la clinique du sujet adulte, souffrant de psychose infantile, en psychiatrie | Page 133 à 145 : Mickaël Peoc’h, Gwénola Druel - Body-hacking et logique supplétive : un mode contemporain de traitement du corps | Page 147 à 160 : Olivia Roose-Beauprez, Dominique Reniers - Destin, trace et clinique dans le contemporain | Page 161 à 173 : Philippe Givre - Complexe de l’intrus et anorexie masculine | Page 175 à 190 : Flora Bastiani - Comment survivre ? Une approche phénoménologique de la situation de crise à partir de Maldiney et Pankow | Page 191 à 203 : Elsa Godart - La liberté du sujet face au déterminisme psychique. La question d’une « volonté inconsciente » | Page 205 à 217 : Pascal Le Maléfan - Être decorporé sous kétamine : clinique et coïncidences | Page 219 à 230 : Claire Marchais - Dette de vie, l’aliénation imaginaire du sujet greffé | Page 231 à 244 : Frédéric Tordo - Un cas de fétichisme pervers par hybridation technologique | Page 245 à 256 : Anaïs Ravier, Delphine Scotto di Vettimo - Approche psychopathologique de l’enfant né prématuré : la culpabilité maternelle pour panser/penser le lien à son enfant | Page 257 à 266 : Amélie Gallois - Le désir infanticide, une dialectique maternelle de l’entre-deux | Page 267 à 275 : Rajaa Stitou - Les enjeux du numérique face à l’épreuve du vieillir | Page 277 à 288 : Tamara Guénoun, Ruben Smadja - Les complexes de Jules. Enjeux processuels des prises en charge à médiation groupales avec adolescents | Page 289 à 294 : Samuel Mbadinga - En hommage à Jacques Gagey. Jacques Gagey : un homme, une pensée et des navigations interférentes | Page 295 à 298 : Claude Miollan - En hommage à Jacques Gagey. UER de sciences humaines cliniques. Le déboulé dans la culture d’une discipline à part entière. La place et l’impact du professeur Jacques Gagey | Page 299 à 309 : Isabelle Martin Kamieniak, Simone Molina, Betty Testud, Abdel Majid Safouane, Bernard Victoria - Présentation d’ouvrages.

acheter ce livre

jeudi 21 septembre 2017

L'information psychiatrique -N° 2017/7 - Volume 93 - Contraintes et libertés en psychiatrie

John Libbey Eurotext - Septembre 2017


Page 535 à 542 : Michel David - La psychiatrie sous contraintes | Page 543 : - Liens entre terrorisme et psychiatrie : réaction du SPH. Communiqué du 22-8-2017 | Page 545 à 546 : Jean-Jacques Bonamour Du Tartre - Est-il encore bien justifié de tirer sur l’ambulance psychiatrique ? | Page 547 à 549 : Jean-Luc Roelandt - Soigner sans enfermer, utopie ou réalité ? | Page 551 à 557 : Delphine Moreau - Limiter la contrainte ? Usages et régulation des usages de la contrainte psychiatrique en Suisse | Page 558 à 562 : Pall Matthiasson - Moins de soins sous contrainte : l’expérience islandaise | Page 563 à 567 : Mathilde Labey, Corinne Noël - Les soins sans contrainte : politique d’organisation d’un pôle de psychiatrie intégré dans la cité | Page 569 à 573 : Giulio Castelpietra - Non-recours à la contention dans les services de santé mentale : le dispositif de Friuli Venezia Giulia | Page 575 à 578 : Alain Monnier, Roselyne Touroude - Isolement et contention : des pratiques qui doivent être réinterrogées. Le point de vue de l’Unafam | Page 579 à 586 : Jolijn Santegoeds - Position d’ENUSP opposée à la contrainte en psychiatrie, position basée sur l’expérience | Page 587 à 592 : Antoine Baleige, Nicolas Pastour - Propositions pour un observatoire de la contrainte et des libertés en santé (mentale) | Page 593 à 596 : Bernard Odier - Réduire disent-ils | Page 597 à 606 : Suzanne Parizot, Jean Oureib - Visite à Lausanne. Rencontre avec Philippe Conus | Page 607 à 608 : Marion Pastor - Faire un stage à l’étranger durant son internat | Page 609 à 612 : - Agenda | Page 613 à 614 : - Analyse de livre | Page 615 à 617 : - Sélection de livres | Page 619 à 620 : - Analyses de film.

acheter ce livre

dimanche 17 septembre 2017

Jean-Louis Sous : Lacan et la politique. De la valeur

Erès - Février 2017 - Collection : Essaim


« L’inconscient, c’est la politique » nous a asséné Jacques Lacan, dans cette formule particulièrement lapidaire… Qu’entendre par là ? L'auteur développe son interprétation de la phrase de Lacan de façon originale et nouvelle. Au-delà de l’analyse classique des représentations politiques souvent réduites à des rapports de pouvoir, il met l'accent sur l'économie de la jouissance et des pulsions qui entourent les déterminations signifiantes de la conception du politique pour les analystes. Il aborde la question dans ses aspects individuels, collectifs et institutionnels.

Jean-Louis Sous exerce la psychanalyse à Angoulême. Membre de l’École lacanienne de psychanalyse, il a publié aux Éditions EPEL Les p’tits mathèmes de Lacan dans la collection des Cahiers de l’Unebévue (2000), L’enfant supposé (2005) Nicolas de Staël, Portées d’un acte (2015) et Pas très catholique, Lacan ? (2016), ainsi que Prendre langue avec Jacques Lacan (L’Harmattan, 2013) et L’équivoque interprétative (Bord de l’eau, 2014).

acheter ce livre

jeudi 14 septembre 2017

Collectif : L'Argent et la psychanalyse. Economie, dette et désir

Campagne première - Septembre 2017


L’argent conditionne et modifie notre rapport au monde. Il intervient dans les liens sociaux comme dans notre existence intime. Il met en
jeu les ressorts et les repères de nos valeurs économiques, morales ou politiques. Il est actif autant dans le registre du réel que dans celui du fantasme, souvent à notre insu.
Des économistes, des historiens, des anthropologues, des philosophes, avec des psychanalystes, ouvrent une réflexion inédite qui croise la psychanalyse avec d’autres disciplines. Ils nous montrent la complexité de la question de l’argent dans ses liens avec le désir, à travers les notions de valeur, de confiance et de dette symbolique.

MICHEL AGLIETTA – PATRICK AVRANE – PASCAL BRUCKNER – MARINE ESPOSITO VEGLIANTE – LAURENCE FONTAINE – PATRICK GUYOMARD – THANASSIS HATZOPOULOS – BRUNO KARSENTI – CHARLES MALAMOUD – PEPITA OULD AHMED – SERGE PAUGAM – VANESSA WISNIA-WEILL.

acheter ce livre

mercredi 13 septembre 2017

Jean-Marie Jadin : La structure inconsciente de l'angoisse

Erès - Août 2017 - Collection : Hypothèses


L'angoisse est un étau qui affecte le corps de haut en bas. Elle serre la gorge, étreint la poitrine, contracte l'estomac, paralyse les jambes. Celui qui l'éprouve n'a pas de mots et pas d'images pour en rendre compte. Elle est la plus universelle conjonction du corps et de l'esprit, ce qui interroge le philosophe et pose un des problèmes les plus ardus à la psychanalyse dans sa pratique et dans sa théorie.
Dans cette étude très complète, Jean-Marie Jadin propose un nouvel examen de l'angoisse, cet affect universel auquel nul humain ne saurait échapper. Il fait usage des outils théoriques de Freud et de Lacan, puise ses sources également du côté de l'astrophysique, de la peinture, de la littérature fantastique et bien évidemment de la philosophie avec Heidegger, Kierkegaard et Aristote, pour avancer des hypothèses personnelles nourries de nombreux exemples cliniques.

acheter ce livre

mardi 12 septembre 2017

Quarto n°115-116 : Action lacanienne

Ecole de la cause freudienne - Août 2017


"Ce n’est pas pour rien si nous avons choisi comme illustration de couverture de ce numéro de Quarto, Action lacanienne, une oeuvre d’art installée dans la rue, Pasionaria de Menchero. Un énorme porte-voix que l’artiste a créé au cœur de la Cité, à disposition des passants qui veulent s’en servir. Choix de l’artiste qui ici, ne se retranche pas dans une galerie, mais expose sa création en sortant de ses murs. Le porte-voix témoigne du désir de se faire entendre logé en chacun de nous. Comme le dit Yves Depelsenaire dans sa présentation de l’œuvre: «Un psychanalyste est-il autre chose qu’un porte-voix?» Le lecteur averti ne peinera nullement à faire le rapprochement avec la politique de la psychanalyse que notre École mène depuis que la psychanalyse est attaquée. Nous allons devoir nous y faire. « L’inconscient c’est la politique »…… comme le développe Jacques-Alain Miller, mais en le formulant ainsi, le psychanalyste sort, aussi, de son cabinet et s’inscrit dans la cité où il a à mener son action lacanienne, s’il veut que la psychanalyse vive.
L’action est portée et menée par nos Écoles de psychanalyse, qui sont les outils de formation pour le psychanalyste qui doit affûter sa lame. Plusieurs textes en témoignent dans ce numéro. Le lecteur trouvera aussi une série de travaux sur le dispositif de la passe qui est un trou au centre de notre École et de son action. En témoignent les travaux des AE et le travail de la Commision de la passe. On y trouve aussi un grand texte d’orientation d’Éric Laurent sur la biopolitique et son envers. Et aussi quelques études, car la psychanalyse se transmet en l’étudiant, en l’enseignant. Enfin, nous avons choisi de transmettre des travaux sur l’action lacanienne qui ont été transmis à l’Atelier de Psychanalyse Appliquée et qui sont tous des témoignages d’une action engagée, à l’intérieur du mouvement lacanien et aussi dans la cité. Notre combat continue ! La psychanalyse évolue." Daniel Pasqualin
Sommaire 
Orientation
Éric Laurent : Sur L’Envers de la biopolitique 

Les Écoles et leurs présidents
Domenico Cosenza et Jean-Daniel Matet : La psychanalyse aujourd’hui.
Sa pratique, sa finalité et ses incidences politiques

Christiane Alberti : Faire École
Yves Vanderveken : L’École, une expérience analytique
Autour de la passe
Jacqueline Dhéret: Rapport de la Commission
de la passe A12-B12(2014-2015)

Fabian Fajnwaks, Dominique Holvoet et Véronique Voruz
Journée Battu par la langue

Anna Aromi : Anamorphose. Expérience d’une analyse vue de sa fin
Étude
Nicole Borie : Des représentations sur le modèle de l’unité du corps
Éric Streveler et Marc Mottart : Jouer avec l’enfant autiste
Jean-Marc Josson : Une définition inouïe de l’affect
Stijn Vanheule: «Je rêve donc je suis»: d’hyperconsciente à joyeusement inconsciente
Colette Richard : Acte de foi et témoignage de passe
Conférence du champ freudien
Pierre-Gilles Guéguen: «Radiophonie» questions 1 et 2
Action lacanienne
Karoline Buchner: Avant-propos
Karoline Buchner d’après Alexandre Stevens:
Terreau de l’action lacanienneOlivier De Ville d’après Monique Kusnierek : Fondation et établissement
Nicolas Moyson d’après Dominique Holvoet: DésidentificationOlivier De Ville d’après Guy Poblome : Autisme : « Faites place ! »
Céline Danloy d’après Patricia Bosquin-Caroz : Se terre ?
Céline Danloy d’après Daniel Pasqualin: Traversée
Sophie Boucquey d’après Pierre Malengreau:
Soutenir le non-rapport sexuel au cœur des débats
Karoline Buchner d’après Anne Lysy:
Traduire Lacan, un « projet impossible »Sophie Boucquey d’après Philippe Hellebois : Écrire Miller ?Nicolas Moyson d’après Yves Vanderveken : De la dette à l’action !
Sophie Boucquey d’après Katty Langelez-Stevens : Mystique du net ?
Céline Danloy d’après Gil Caroz: Inscription

acheter ce livre